SPÉCIFICATIONS CLÉS D’UN OSCILLOSCOPE.

oscilloscope  photo

Certains oscilloscopes sont meilleurs que d’autres, donc ces caractéristiques peuvent vous dire à quoi vous attendre de votre oscilloscope :

– IMPÉDANCE D’ENTRÉE :
Chaque oscilloscope ajoutera une certaine impédance au circuit que vous lisez, appelée impédance d’entrée.

– RÉSOLUTION :
La résolution d’un oscilloscope représente la précision avec laquelle vous pouvez mesurer la tension d’entrée. Cette valeur peut changer à mesure que l’échelle verticale est ajustée.

– RISE TIME” :
Le temps de montée spécifié sur un oscilloscope définit l’impulsion de montée la plus rapide qu’il peut mesurer. Le temps de montée d’un oscilloscope est lié à la largeur de bande et peut être calculé comme “Temps de montée = 0,35 / Largeur de bande”.

– LARGEUR DE BANDE :
La largeur de bande d’un oscilloscope spécifie la gamme de fréquences dans laquelle il peut fournir des mesures fiables. Tous les oscilloscopes ont des limites quant à la vitesse à laquelle ils peuvent détecter un changement de signal.

– TAUX D’ÉCHANTILLON :
Cette fonction, que l’on ne trouve que dans les oscilloscopes numériques, définit combien de fois par seconde un signal est lu. L’utilisation de plusieurs canaux peut diminuer cette valeur.

– MONTANT DU CANAL :
De nombreux oscilloscopes peuvent lire plus d’un signal à la fois et les afficher simultanément. Chaque signal lu par l’oscilloscope est affecté à un canal différent.

– TENSION D’ENTRÉE MAXI :
Tous les oscilloscopes ont une limite sur la tension qu’ils supportent. Si votre signal dépasse cette tension, il y a un risque que votre oscilloscope soit endommagé.

– SENSIBILITÉ VERTICALE :
Ces données représentent les valeurs maximale et minimale de l’échelle verticale, ou tension, de l’oscilloscope. Cette valeur est affichée en V/div.